Guitares J Joye

Revenons à l'origine de notre passion dévorante : la guitare, c'est fun.Avant que des cohortes d'instruments inestimables ne remplissent votre salon, avant que vous ne passiez du temps à comparer les PAF de 57 et ceux de 59, tout ce que vous vouliez c'était six cordes et un instrument suffisamment canon pour attirer l'attention de la voisine. C'était l'époque bénie où la première lettre d'un numéro de série n'avait aucune sorte d'importance à vos yeux.
Jeremy Joye est là pour nous rappeler tout ça. Ce designer français s'est lancé en 2011, et n'a depuis eu de cesse de se faire remarquer dans les salons de notre microcosme, au sein desquels ses guitares à la fois belles et profondément rock ressortent parmi les copies de Strat en bois naturel comme autant de fleurs dans la fange.

Custom Guitare Village

Made in France
Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye
JJoye Custom Guitare Village : 1 390 € avec étui
Corps en très vieux tilleul vermoulu, manche érable, touche palissandre, micro TV Jones Powertron.
Quand il ne fait pas des guitares de série en toutes petites quantités, notre ami Jéremy Joye conçoit des guitares profondément rock que vous ne trouverez qu'au Village, tant pis pour les autres ! Cette superbe machine à rock allie un corps en très vieux tilleul vermoulu (rien que ça !), un manche en érable, une touche palissandre et un unique micro TV Jones Powertron. Une légère finition relic alliée à un superbe pinstriping lui donnent un look profondément badass qui ne manquera pas de vous inspirer quelques riffs saignants.
Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye
JJoye Custom Guitare Village : 1 390 € avec étui
Corps en très vieux tilleul vermoulu, manche érable, touche palissandre, micro TV Jones TV Classic.
On reprend les mêmes éléments et on recommence, avec un seul cutaway, un chevalet trois pontets type Tele vintage et un TV Jones Classic. Moins de gain donc, pour un instrument moins tape-à-l’œil mais tout aussi classe et inspirant.
Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye
JJoye Custom Guitare Village : 1 390 € avec étui
Corps en pin, manche érable, touche palissandre, micro TV Jones TV Classic
La petite troisième de la portée magique... la jumelle de la single cutaway, cette fois-ci avec un corps en pin qui la rapproche dangereusement du prototype de la Telecaster façon 1949...

-

Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye
Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye
JJoye Starlette : 1 219 € avec étui
La Starlette porte parfaitement son nom, et elle assume sans complexes son côté tape-à-l’œil digne des guitares italiennes des années 60. Mais sous les paillettes, il y a une vraie guitare suréquipée (manche ébène, mécaniques bloquantes) prête à accompagner le prochain Dan Auerbach sous les feux de la rampe. Bien sûr, le plus important à retenir est que le cache micro reprend la couleur des paillettes du corps.
Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye
JJoye Ace Of Spade : 999 € avec étui
Changement de décennie et de pays pour la superbe Ace Of Spades... On passe des sixties au hard rock et space rock des seventies, et on se promène de l'Italie à la Grande Bretagne. Lemmy n'est pas loin (dès le nom de l'instrument bien sûr), mais l'influence Burns n'est pas facile à cacher non plus. Pour couronner le tout, la configuration humbucker/P90 permet une palette de sons aussi inspirants qu'utilisables.
Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye
Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye
Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye
JJoye Bel Air : 1 250 € avec étui
En 1959, le génial Bo Diddley ne trouvait pas les guitares de l'époque à la hauteur de son goût pour l'extravagance. Il avait déjà conçu sa guitare rectangulaire quelques années auparavant, mais cette fois-ci, avec l'aide de Gretsch, il créée un modèle à la forme si radicale qu'elle ne fera pas d'émules avant le millénaire suivant : la Jupiter Thunderbird. En 2005, Billy Gibbons a approché Gretsch pour concevoir une réplique de l'originale, qui deviendra la Billy Bo (pour Billy Gibbons et Bo Diddley). Depuis, cette superbe forme a connu le succès qui aurait toujours dû être le sien, et on l'a notamment vue entre les mains expertes de Jack White et Brice Delage. Le problème ? Chez Gretsch, elle n'existe qu'en rouge (à moins de s'adresse au Custom Shop bien sûr), et est loin d'être donnée qui plus est... Voici donc la Bel Air, qui démocratise enfin ce design furieux en lui ajoutant une touche de classe via le cordier à tubes. La configuration humbucker/P90 fait les merveilles que l'on sait, et surtout elle existe enfin en bleu clair, noir et gold. Plus aucune excuse !
Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye Guitares J Joye
JJoye Bel Air Bass : 999 € avec étui
Fut un temps où un groupe digne de ce nom jouait sur des instruments assortis. Si l'on part du principe qu'un bassiste est avant tout là pour que la scène ait l'air moins vide, alors autant qu'il soit visuellement cohérent avec les membres du groupe qui comptent musicalement, n'est-ce pas ? Alors si le guitariste a une Bel Air, il paraîtrait presque absurde que le bassiste joue sur autre chose que la Bel Air Bass... Même les bassistes exigeants (si, si, ça existe !) seront comme à la maison dessus, et puis ça les dissuadera définitivement de tenter un solo de slap.

retour à la page guitares neuves