Hiwatt

Il était une fois les Who, le plus grand groupe de rock anglais du monde, le plus fort et le plus spectaculaire, et aussi le plus innovant en termes de matos…
Après avoir suggéré à Jim Marshall l’idée du stack (rien que ça), Pete Townsend (guitariste des Who pour les incultes d’entre vous) a jeté son dévolu sur les amplis Sound City, autre fabriquant de stacks à l’anglaise. Fin 68, toujours avide d’un matériel le plus adapté possible à ses exigences (et ayant toujours besoin de nouveau matériel, rapport à sa fâcheuse habitude d’envoyer valser sa SG à travers les haut parleurs), l’ami des enfants Pete approche Sound City pour faire modifier ses amplis, et la marque, pas encore aguerrie aux techniques marketing d’endorsement, refuse. Pete se tourne alors vers un ancien employé de la marque, Dave Reeves, qui construit pour lui le premier ampli portant le nom Hiwatt. La marque anglaise est depuis devenue une grande référence au même titre que Marshall et Vox, et si des légendes comme David Gilmour, Hendrix, Keith Richards ou Neal Schon ont fait entrer la marque dans l’histoire, des petits jeunes qui rockent l’ont rendue cool à nouveau : on a notamment vu des Hiwatt derrière The Hives, Arctic Monkeys, The Killers et ainsi de suite… Logique, puisque le son Hiwatt est irremplaçable : seul, un ampli de la marque sonnera très acide et agressif, mais poussé à fond au sein d’un groupe, il remplira juste les bonnes fréquences, pile entre les graves de la basse et les aigus des cymbales, pour vous faire ressortir dans n’importe quel contexte avec un son qui se mélangera magnifiquement avec le reste du groupe. Voilà donc des amplis pour ceux qui préfèrent suer sur scène plutôt que de se poser des questions sur la beauté de leurs mediums dans leur salon.

Hiwatt Lion Heart Hiwatt Lion Heart
Amplificateur Hiwatt Custom 7 : 1 280 €
La série Custom Shop Hiwatt est fabriquée à la main en Angleterre, avec des beaux circuits en point par point (pas de circuits imprimés donc), et un son digne des grands anciens dont les côtes sur le marché vintage ont de quoi faire de cette tête une très bonne affaire… Sa puissance de 7 watts en fait l’arme fatale de n’importe quel studio pour lequel la guitare est importante, avec un son très rock qui ressortira de n’importe quel mix sans se servir d’horreurs style compresseur ou enhancer…
Hiwatt Lion Heart Hiwatt Lion Heart
Amplificateur Hiwatt HGS 50 C : 947 €
La série Hi Gain reprend le look emblématique de la marque avec une conception plus moderne et un prix plancher qui s’explique par un assemblage délocalisé dans des contrées où on ne s’encombre pas avec un Code du travail. Le HGS50 est un combo 50 watts équipé des deux haut parleurs Celestion et d’un duo d’EL34 qui grognent façon Marshall, mais avec une réserve de gain digne des plus énervés d’entre vous.
Hiwatt Lion Heart Hiwatt Lion Heart
Amplificateur Hiwatt DG 504 Gilmour Signature Model : 2 290 €
Baffle Hiwatt Hi-Gain HG 412 : 580 €

Cette magnifique tête est une reproduction de l’ampli qui a servi aux légendaires albums Meddle et Dark Side of the Moon par les ateliers anglais de la marque : de la très haute qualité donc. Il s’agit d’un modèle très proche de la tête Hiwatt classique du début des années 70 (comme celles détruites par Pete Townsend), mais avec une entrée qui fonctionne en bridge (c’est à dire comme le petit jack que l’on met d’habitude entre deux entrées pour pouvoir mélanger deux canaux sur les vieilles têtes à quatre entrées) pour plus de possibilités sonores. Les 50 watts permettent de cruncher assez rapidement, et surtout de retrouver des sonorités qui ont bercé les oreilles de n’importe quel amateur de stupéfiants. Une Custom Shop David Gilmour là dedans, et vous n’avez plus qu’à monter un groupe tribute !