Budda

Vous l'aurez peut-être remarqué, on commence à avoir pas mal de beaux amplis à Guitare Village, il était donc logique qu'on se penche sur l'un des pionniers du genre.
Budda est une marque lancée en 95, et leur premier ampli était un 18 watts ultra luxueux assemblé à la main. Leur succès immédiat a inspiré nombre d'autres constructeurs, qui ont petit à petit donné naissance à la vague "boutique". On retrouve chez Budda tout ce qui fera le succès de cette conception : un son clair cristallin et énorme, un crunch divin et, selon les modèles, une distorsion qui fera peur aux plus âgés d'entre vous. Contrairement à beaucoup d'autres, Budda s'intéresse aussi aux grosses puissances, donc si vous en avez marre de vous battre contre un batteur nerveux (pléonasme ?) à coup de 5 watts, vous avez là une très grosse solution. D'ailleurs, on compte parmi les défenseurs de la marque des gens qui ont l'habitude de jouer dans de très grands endroits, du genre Leslie West (Moutain), Alex Skolnick (Testament) et Dave Navarro (Jane's Addiction). Bref, vous l'aurez compris, il serait dommage de bouder Budda.

Budda Budda
Budda Budda
Budda Super Drive V-20 Serie II : 1 649 €
La nouvelle série signée Budda s'oriente vers les guitaristes à la recherche d'une puissance raisonnable (deux EL84, donc une vingtaine de watts) et d'un son vintage sans pour autant se trouver face à un ampli qui n'a qu'un son. Ce V-20 propose deux canaux, rhythm et drive, qui partage la même égalisation trois bandes (plus une très efficace fonction thick en push pull sur le réglage des Mid pour épaissir le son). Rhythm, qui bénéficie d'un switch de brillance, est un clean très rock qui crunche assez rapidement (surtout grâce au master volume) et devrait plaire aux vrais rockeurs qui aiment un gros son dynamique légèrement sali. Drive quant à lui s'occupe des sons plus saturés et va même jusqu'au hard rock sans aucun problème, en restant très clair et musical. Plus simple qu'un Rivera donc, mais pas forcément moins polyvalent…<
Budda Budda
Budda Budda
Budda Super Drive 18 : 1 759 €
Vous étiez pourtant drôlement fier de votre Super Drive 45, et assumiez même son look violet / camembert Trivial Poursuite, mais voilà : il était tellement puissant que, même en le réglant sur deux, le chanteur de votre groupe commençait à vous regarder bizarre... Eh bien Budda a pensé à vous ! Voici la version 18 watts de la série phare du constructeur boutique américain. On remplace les KT66 par des EL84, mais on garde la même flexibilité, les mêmes réglages et surtout le son qui a fait la réputation de la marque. Plus aucune raison de boudder votre plaisir...
Budda Budda
Budda Budda
Budda Super Drive 45 Serie II : 1 990 €
Difficile de ne pas le remarquer avec son panneau de contrôle violet à boutons en forme de camemberts du Trivial Pursuit. Mais surtout, une fois branché, personne ne pourra dire qu'il ne vous a pas entendu. Les lampes de puissance KT66 sont de véritables monstres, et vous vous rendrez compte que 45 watts sont largement suffisants pour faire perdre la vue et l'odorat à pas mal de monde. Les deux canaux partagent une eq commune, et on a même une fonction brite (sachant que l'ampli est déjà brillant, ça devrait bien marcher pour décoller les papiers peints). Contrairement à beaucoup d'amplis boutique nostalgiques, le Superdrive propose une boucle d'effets stéréo réglable, mais ce sont ses sons magnifiques, ultra sensibles à l'attaque, qui devraient vous convaincre définitivement… A condition d'aimer le violet bien sûr.
Budda Budda
Budda Budwah : 199 €

retour à la page matériel neuf