Lovepedal

Vous avez dit passionnés ? Les braves gens de chez Lovepedal sont des vrais, et leurs pédales font office de mètres étalons pour juger les autres overdrives boutique.
Ils furent à la pointe de la révolution des crunchs très haut de gamme, et font toujours autorité. Quand Andy Summers dit qu'il adore leur Eternity Overdrive, forcément ça fait réfléchir… Quand on aperçoit Lenny Kravitz et Richard Fortus (Guns n Roses) parmi leurs plus fervents défenseurs, on dresse l'oreille… Et quand on sait que leur pédale Super 6 a été appelée comme ça parce qu'elle sonne comme un Fender Super poussé à 6, alors on se dit qu'ils sont vraiment malades et qu'on ne peut que profiter de leur immense savoir faire dans le domaine de cette légère couche de dégueulasserie qui fait toute la différence entre un bon son et un Grand Son.

Lovepedal Lovepedal
Lovepedal Super 6 : 209 €
Lovepedal Echophonic : 135 €
Lovepedal Lovepedal
Lovepedal Echo Baby : 189 €
Lovepedal Bonetender : 189 €
Lovepedal Lovepedal
Lovepedal Provalve 2 : 245 €
Lovepedal ET-ST : 315 €
Lovepedal Lovepedal

Lovepedal COT 50 : 279 €
COT c'est pour "Church of Tone", l'église du son, on fait carrément dans le mystique... Il faut dire que cette pédale très spéciale a son culte dévoué et ses adeptes fanatiques. Le seul bouton permet d'ajuster le bias, comme sur un ampli, et le son est celui d'un Marshall plexi avec 6550, avec l'argument définitif de réagir comme un ampli aux variations du volume sur la gratte. Pour ceux d'entre vous qui cherchent une pédale à laisser enclenchée tout le long du concert pour tout contrôler à la main, alors la COT50 mérite un petit test...
Lovepedal English Woman : 170 €
Une boîte à Marshall vintage en édition limitée, avec un switch pour trois types d'attaque différents, qui est preneur ? Après avoir fréquenté cette English Woman, tout le monde !
Lovepedal Lovepedal
Lovepedal RHE Eternity : 229 €
La Eternity est un grand classique de chez Lovepedal, qui peut à la fois servir d'overdrive épais, de clean booster ou de treble booster. Le problème, c'est que Lovepedal n'en propose plus et qu'à moins de compter sur une occase (il vaut mieux ne pas être pressé), il faut juste croiser les doigts pour que sorte une réédition. Eh bien la voilà, mais à 75 exemplaires seulement ! Il vaut mieux ne pas hésiter trop longtemps donc.
Lovepedal Bazooka : 269 €
Le nom pourrait laisser imaginer une distorsion du genre guerre nucléaire norvégienne, mais le Bazooka est une overdrive crunchy développée avec David Allen, le fameux concepteur de micros. Là encore, pas de quoi se faire des nœuds au cortex : volume, gain, tone et 3 grains différents sélectionnables via toggle.

Retour à la page effets neufs...