Fairfield Circuitry

Le canadien Guillaume Fairfield fabrique ses circuits depuis juillet 2008, et malgré leur look parfaitement neutre, ses pédales sont tout sauf inoffensives. On se trouve en présence d'un sorcier de la distorsion qui sait très bien comment arriver à ses fins. D'ailleurs, si ces pédales se vendent avec un aspect si peu attirant ça n'est pas un hasard…

Fairfield Circuitry Fairfield Circuitry
Fairfield Circuitry Model B : 178 €
Vous aimez la Barbershop overdrive ? Vous l'aimez tellement qu'il s'agit de la base de votre son et que vous ne jouez jamais sans ? Alors réduisez votre pedalboard avec la Model B, qui offre le même son que la Barbershop dans un encombrement réduit et sans risque de l'enlever puisqu'il n'y a pas de footswitch !
Fairfield Circuitry Fairfield Circuitry
Fairfield Circuitry Meet Maud Delay : 378 €
La Meet Maude fait partie des plus beaux delays que vous puissiez écouter, et pour ne rien gâcher elle présente deux options cruciales pour contrôler votre son : un réglage de tonalité pour assombrir ou éclaircir les répétitions, et une modulation aléatoire pour évoquer le tremblement et l'usure d'une bande d'écho vintage.
Fairfield Circuitry Fairfield Circuitry
Fairfield Circuitry The Unpleasant Surprise Fuzz : 210 €
Vous considérez que le bruit peut être une forme d'art ? Alors mettez la main sur cette horrible pédale, une destructrice sonore sans pitié qui vous amènera bien loin des fuzz lisses et flatteuses.
Fairfield Circuitry Fairfield Circuitry
Fairfield Circuitry Barber Shop OD411 : 210 €
Le format de cette overdrive et le choix des potards évoque forcément la Klon Centaur qui est peu le Saint Graal des pédales boutique (d'autant plus qu'elle n'est plus produite). N'ayant pas 800 dollars à mettre dans une pédale, je n'ai pas pu entendre l'originale, mais cette Barbershop fait en tout cas partie des boîtes à crunch les plus naturelles du marché. Si vous cherchez à faire passer un Twin du côté obscur de la force sans pourrir son beau grain, la Barbershop a de sérieux arguments.
Fairfield Circuitry Fairfield Circuitry
Fairfield Circuitry Four Eyes FZ105 : 284 €
Oui c'est un fuzz, mais on se trouve à des années lumières de la Tonebender vintage ! Il n'y a pas de réglage de gain (pourquoi faire ? il est toujours à fond de toutes façons), mais trois bandes d'égalisation ultra efficaces (du genre un son utilisable différent à chaque ajustement), un volume et surtout deux réglages de savant fou qui rapprochent cette Four Eyes de la Fuzz Factory Zvex, en moins barré et plus rapidement musical : un switch et un potard de fréquence permettent de traverser des couleurs très marquées, de la plus sourde à la plus agressive, mais de manière constamment musicale.

Retour à la page effets neufs...