Catalinbread

A la coisée des savants fous de Zvex et des amateurs de vintage qui répliquent à la main (soulevez une pierre vous en trouverez quelques centaines), on trouve Catalinbread, qui joue sur les deux tableaux avec une obsession permanente (qui est aussi la nôtre donc ça tombe bien) : la meilleure qualité de son possible et des effets musicaux.
On retrouve donc les grands classiques du genre, mais toujours avec un ou deux boutons mystérieux en plus qui vous prendront quelques minutes avant de pénétrer en toute confiance en territoire bizarre. Bien entendu, comme tout fabriquant boutique qui se respecte, on a ici droit au true bypass, à une qualité de son irréprochable et à un look furieux ! Avis aux chasseurs de sons…

Catalinbread Catalinbread
Catalinbread Echorec : 294 €
Le Binson Ecorec est l'un des échos à bande le plus réputé, entre autres parce qu'il était la boîte de choix du David Gilmour de la grande époque. Catalinbread s'est penché sur l'engin et a poussé la réplique jusqu'à proposer 12 combinaisons des 4 têtes de lecture originales. De quoi satisfaire même les tribute bands les plus exigeants.
Catalinbread CB-30 : 199 €
CB pour Catalinbread bien sûr, mais surtout pour ne pas dire AC ! Ils ont enfermé le meilleur du son britannique dans cette jolie petite boîte verte, et ont même reproduit le comportement de l'égalisation deux bandes du Vox. Si votre ORL vous a déconseillé de vous tenir à côté d'un AC30 poussé à fond mais que vous êtes fan de Brian May, voilà un bon début de solution !
Catalinbread Catalinbread
Catalinbread RAH : 242 €
Ce sigle veut tout simplement dire "Royal Albert Hall", en référence à la salle de concert de Londres dans laquelle a eu lieu le mythique concert de Led Zeppelin en 1970 que l'on retrouve sur leur double DVD. Dedans, Jimmy Page a un son de bison amoureux, à la fois énorme, doux et très réactif (oui les bisons sont très réactifs, c'est bien connu). Pour retrouver le son de Page période Hiwatt, il suffit de cinq boutons et d'une bonne Les Paul.
Catalinbread 5F6 Formula : 216 €
Il faut vraiment être geek pour immédiatement associer une référence pareille à un ampli, mais on assume : 5F6 c'est bien évidemment le nom du code du circuit du Fender Bassman Tweed de la fin des années 50, soit l'un des meilleurs amplis du monde, celui dont s'est inspiré Jim Marshall pour son petit commerce... Difficile de faire mieux, même cinquante ans plus tard.
Catalinbread Catalinbread
Catalinbread Dirty Little Secret : 216 €
Quel est donc ce petit secret dégueulasse que Catalinbread a caché dans la boîte ? Deux stacks Marshall ! Cette pédale de distorsion aux réglages ultra classiques (loudness pour le volume, gain et tone) bénéficie d'un switch permettant de passer d'un son type JMP/Plexi à un son de JCM800 (pour le plus énervés d'entre vous, ceux qui ont besoin d'amour mais le crient à des volumes déraisonnables). Le résultat est très naturel, avec une excellente dynamique et un crunch qui respire bien. Les grosses distorsions sont aussi très réussies, épaisses et tendues à la fois, ce qui est d'autant plus surprenant que peu de pédales font les deux choses bien. Et si vous êtes du genre aventureux, cette Catalinbread sonne différemment que vous l'alimentiez en alim 9 ou 18V ou par pile.
Catalinbread Pareidola
Harmonic Mesmerizer : 242 €

Cette pédale a été inspirée par le Vibrato intégré à un Fender Twin-Amp de 1961, l'époque brownface donc. Ca n'est pas vraiment un tremolo, pas vraiment une Univibe, pas vraiment un phaser, mais un peu tout ça à la fois et en tout un véritable effet à part entière. Avec des réglages peu prononcés, on navigue dans le domaine du gros son très enveloppant, le genre qu'on mangerait volontiers, très inspirant, épais, vivant et pour tout dire assez addictif. La Leslie n'est pas loin quand on augmente la vitesse, puis à fond on taquine carrément le ring modulator avec un son très bizarre mais loin d'être désagréable, bien au contraire…
Catalinbread Catalinbread
Catalinbread Naga Viper : 216 €
La version Catalinbread du légendaire Treble Booster Rangemaster. En plus du traditionnel bouton de boost, on gagne un réglage de chaleur et un autre de largeur. Le genre de vipère dont le venin est impossible à aspirer une fois que l'on est mordu...
Catalinbread Zero Point : 252 €
Fût un temps où le flanger était un effet excitant, puis les années 80 sont passées par là et ont tout foutu en l'air. Dans les années 60, il fallait deux enregistreurs à bande et on posait le pouce sur l'une d'elles pour ralentir le défilement et décaler la phase du son. C'était très compliqué mais le son résultant était plein, riche et faisait du bien à l'âme. Grâce à la Zero Point, on retrouve pour la première fois ce procédé sous forme de pédale bien plus compacte que deux enregistreurs à bande, sans aucun réglage superflu : un footswitch pour mettre en marche, et un autre (contact furtif) pour rapprocher les deux signaux jusqu'à ce qu'ils finissent par s'annuler (le fameux point zéro du nom). Original et très efficace.
Catalinbread Catalinbread
Catalinbread Topanga Spring Reverb : 248 €
La vie du guitariste serait bien morne sans reverb à ressorts. Le "spoing" caractéristique des premiers amplis est aussi indispensable au son de Dick Dale ou de Neil Young qu'aux expérimentations des plus bruitistes. Et quitte à se laisser aller aux ressorts virtuels, autant le faire avec classe avec quatre réglages qui permettent d'obtenir des couleurs très variées. Topango, pour surfer léger !
Catalinbread Bicycle Delay : 252 €
Les ravages de la drogue se font sentir même chez les concepteurs de pédales, tant le Bicycle ne ressemble à aucun delay familier. à la manière d'une roue de vélo qui continue de tourner après avoir percuté les ailes de la Rolls, le Bicycle Delay fait monter ou descendre votre note à chaque répétition, pour un effet profondément psychédélique réservé aux plus aventureux d'entre vous.
Catalinbread Catalinbread
Catalinbread Karma Suture : 216 €
La distorsion Harmonic Percolator est une pédale vintage tirée de l'obscurité via son utilisation par Steve Albini, guitariste et producteur adepte des chemins sonores les plus tortueux. La Karma Suture reproduit ce circuit improbable qui mêle germanium et silicium pour un résultat allant du clean boost à la fuzz très laide en passant par l'overdrive rêche. Pas pour les petites natures.
Catalinbread Belle Epoch Tape Echo : 252 €
Le nom est quasiment un anagramme de Echoplex, et ça n'est évidemment pas un hasard, puisque le Belle Epoch reprend le delay sombre et organique qui a fait le succès du monstre à bande. On retrouve l'épaisseur musicale typique de l'EP-3, et ils ont même conservé le préampli de l'original, une excellente manière de vous inciter à ne jamais désactiver cette superbe pédale.
Catalinbread Catalinbread
Catalinbread Katzenkoning : 216 €
Déjà le nom de cette pédale veut dire "le roi des chats" en allemand, ce qui devrait en soi être une raison suffisante pour vous décider à l'acheter. Mais le son n'est pas mauvais non plus, puisqu'il s'agit d'un mélange de fuzz Tone Bender et de distorsion Rat (d'où le rat crevé du visuel). Vous imaginez un peu le montre ? On retrouve l'énorme fuzz typique de la première, avec le côté âpre et tendu de la deuxième. Planquez les mulots, ça va saigner.
Catalinbread Talisman : 273 €
En tant que guitaristes, nous sommes tout à fait prêts à nous esbaudir à la vue de la moindre reverb à ressorts ou shimmer, mais celle qui faisait la loi dans les studios des années 70 n'est autre que l'énorme (dans tous les sens du terme) EMT-140, la fameuse reverb à plaques. Son effet est plus sombre, plus profond et s'intègre plus naturellement au son d'origine que le ressort, et on l'entend très bien sur de nombreux riffs légendaires, de Highway To Hell à You Really Got Me (version Van Halen bien entendu). Alors à défaut de trimballer un engin d'une demi-tonne à votre prochain concert, la Talisman est un substitut tout à fait acceptable.
Catalinbread
Catalinbread Callisto : 239 €

Catalinbread Catalinbread
Discontinued
Catalinbread Semaphore Tremolo : 259 €
Bien sûr, nous aussi on en a entendu 240 des trémolos (tremoli ?), et aucun qui était aussi bon qu'un trémolo d'ampli vintage. Mais cette Catalinbread déplace le débat avec brio : si elle sait très bien faire le MOUAonmouAONMouaon à l'ancienne, les nombreux réglages de cette pédale permettent d'obtenir des sons inédits plus proches du rayon laser de science fiction que de la guitare. On joue donc dans la catégorie du Pulsar Electro Harmonix, en plus simple d'accès et plus respectueux de votre précieux son. On retrouve les réglages classiques de vitesse, volume et intensité, mais aussi un switch pour passer de vitesse lente à vitesse rapide, un autre pour passer d'une forme d'onde triangulaire à carrée, et un bouton d'ajustement plus fin de la forme d'onde, de quoi se perdre dans des univers moites et chaleureux.
Discontinued
Catalinbread Teaser Stallion : 189 €
Cet "étalon agaçant" (aucun double sens sexuel bien (en)tendu) porte très bien son nom, puisque cette pédale est une distorsion du genre sauvage et incontrôlable. Dans la lignée de la Fuzz Factory Zvex, on a vite de se retrouver avec un larsen permanent ou un son de clavier analogique. Les contrôles de timbre, distorstion et volume ne devraient perdre personne, mais le bouton de feedback et le switch d'oscillation (pour que la pédale rentre en larsen avec elle-même pour faire simple) devraient vous occuper pendant un moment avant la surdité définitive que cet étalon ne manquera pas de causer.

Retour à la page effets neufs...